Mon rôle de conseiller en informatisation des compagnies de transport routier

J’écris bien conseiller, conseiller en informatisation. Ces 35 dernières années j’ai participé à plus ou moins 500 implantations de systèmes informatiques pour des entreprises de toutes tailles, de quelques camions à plusieurs centaines. J’ai beaucoup appris. J’ai développé des compétences.

Je suis membre fournisseur responsable de la section informatique auprès de l’Association du camionnage du Québec depuis plusieurs années. Je me suis présenté à ce poste pour représenter toutes les compagnies informatiques offrant des produits aux membres transporteurs de l’Association. Je connais toutes ces compagnies. Je connais leurs produits. Je suis fier de leur nombre. Cela montre que le secteur est dynamique. De plus si l’une d’entre elle a un excellent produit et est leader auprès de sa clientèle cible, pourquoi chercherais-je à le reproduire. J’ai bien plus d’intérêt à montrer à cette compagnie qu’interfacer nos produits lui amènerait plus de clients.

Une entreprise en transport a un besoin, elle veut savoir si nous pouvons l’aider à trouver une solution pour y répondre. Nous l’écoutons. Nous lui montrons ce que nous avons qui correspondrait à ce besoin. Nous lui proposons ou bien d’acquérir le produit comme tel ou bien de l’adapter pour qu’il comble ses attentes. Si nous ne pouvons le servir, nous allons le référer à une compagnie mieux placée que nous. Pourquoi ? tant qu’à ne pas avoir ce contrat, autant que le client soit bien servi. Et effectivement s’il est bien servi, il s’adressera de nouveau à nous qui avons montré que les attentes d’un client, sont plus importantes que perdre une vente. Cela fonctionne très bien. 

Cependant, certains « compétiteurs » ne visent que les profits. Qui dit profits, dit puissance commerciale et marketing. Et on se dit, ils ne seraient pas arrivés là s’ils étaient aussi mauvais que cela. Nous pourrions en écrire des paragraphes sur les mauvais coups de l’un ou l’autre. Mais ce n’est pas le but ici. Ceux qui nous tournent le dos ne savent pas ce qu’ils manquent. Ceux qui travaillent avec nous savent ce qu’ils y gagnent. Quand je vois un bon coup sur Linkedin peu importe la compagnie informatique qui le publie, je le « LIKE ».

Patrick Millard, Président fondateur Millobit.com

Concepteur LE MILLOGICIEL DU CAMIONNAGE ©

Articles récents
  • Dire que fin des années 80, début des années 90, j’ai […]
  • Indignés par la guerre à l’Ukraine, mon équipe et […]
  • Selon Statistiques Québec, seulement 11% des […]